L'équithérapie ou thérapie avec le cheval

Un rapide historique

 Hippocrate, médecin grec, observait déjà que la pratique de l’équitation en plein air empêchait les muscles de perdre de leur tonus et que l’adaptation aux différents rythmes du cheval était extrêmement bénéfique.

 

Le cheval est un bon maître, non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit et pour le cœur, Xénophon, stratège et philosophe grec, disciple de Socrate, Vème siècle avant JC.

 

Aujourd’hui on lui prête d’autres vertus : le dynamisme, l’efficacité, l’équilibre, l’épanouissement, le développement de la personnalité … Et l'on peut observer son efficacité sur les personnes en situation de handicap.

En quelque mots ...

L’image du cheval contient une force, une puissance, une liberté. La masse et la force du corps du cheval procurent une fonction apaisante et rassurante.

 

Entrer en communication avec le cheval mobilise tous nos sens où le non-verbal et le langage du corps sont essentiels.L’ouïe, la vue, l’odorat, le toucher, la position et les mouvements vont permettre une communication réciproque. Le cheval est toujours vigilant à la tonalité de la voix de l’homme et à son attitude. La position de ses oreilles principalement et de l'ensemble de son corps nous indique dans quelles dispositions il se trouve. Enfin, le toucher est forcément mobilisé.

 

Il ne juge pas. Ses réactions sont immédiates et il réagit en miroir.

 

Le cheval est un objet de soins, d’alimentation, de pansage, de manipulations d’un espace à un autre. Il réagit à toutes les stimulations. Il peut être hypersensible, chatouilleux, lascif… Il est doux et chaud. Il est très mobile. Tout bouge chez lui, les oreilles s’orientent, la queue se balance, les naseaux frémissent, sa peau vibre, il éternue. Il va donc falloir rester attentif à ses réactions et à ses besoins.


Ce que propose Trott'Autrement

Sur nos séances d'équithérapie ou thérapie avec le cheval, l'intervenante  construit sa séance en fonction des besoins de la personne sur la base de ses connaissances professionnelles.

 

C'est une démarche de soin qui nécessite une prescription médicale établie par un médecin & une non contre indication à la montée à cheval.

 

A noter que cette approche n'est pas l'apprentissage de l'équitation et n'implique pas forcément la monte sur le cheval.

 

Le but est de favoriser au fil du temps l'adaptation de la personne à son environnement. Le cheval partenaire est complice d'une relation triangulaire qui s'établit au rythme de chacun et permet les progrès.

 

Le plaisir, jamais absent, est moteur ... C'est sur cette base que le travail peut s'effectuer et permettre à la personne de progresser.

 

 

 

Durée de prise en charge: 1 h 00